Milieux naturels et forêts

Notre priorité depuis toujours

Conservation des milieux naturels


La conservation des milieux naturels de notre territoire est une priorité depuis toujours au CRECA. Tous les milieux nous interpellent! Les milieux humides, les forêts, les friches, les rives du fleuve…

Or, seulement 2,71% de notre territoire est protégé, Chaudière-Appalaches ayant ainsi le 3e pire bilan du Québec en la matière.

Nous travaillons activement à assurer une protection à long terme des milieux d’intérêt de la région, particulièrement des forêts à haute valeur écologique. L’aménagement durable des forêts publiques fait également partie de nos priorités d’intervention.

Nous nous investissons également dans des démarches de concertation autour d’enjeux de conservation de divers milieux d’exception qui font la beauté et la richesse de notre région.

Les projets suivants sont en cours ou ont été réalisés dans un passé récent. Vous trouverez également les rapports et autres publications portant sur cet enjeu.

Nos publications


La conservation des terres fauniques en terres privées, comment est-elle perçue par les acteurs impliqués? (2019)

Ce guide des participants a été conçu dans la cadre d'atelier consultatif organisé par des chercheurs du Centre de la science de la biodiversité du Québec (CSBQ) en partenariat avec le Conseil régional de l’environnement Chaudière- Appalaches (CRECA), dans le cadre de la création d’une nouvelle chaire de recherche axée sur l’acceptabilité sociale des mesures de conservation des habitats fauniques en terres privées.


Projet d’acquisition de connaissances sur les milieux humides et riverains dans la Seigneurie Joly et en Chaudière-Appalaches. Volet 3: Vérification des types écologiques de certains marécages arborés et milieux riverains dans la Seigneurie Joly de Lotbinière. (2018)

Le volet 3 du projet d'acquisition de connaissances fait l'inventaire des connaissances sur les marécages à végétation arborescente riverains et protégés par le règlement sur l’aménagement durable des forêts du domaine de l’État (RADF), dans la Seigneurie Joly de Lotbinière.

Volet 3 : Vérification des types écologiques de certains marécages arborés et milieux riverains dans la Seigneurie Joly de Lotbinière


Projet d’acquisition de connaissances sur les milieux humides et riverains dans la Seigneurie Joly et en Chaudière-Appalaches. Volet 4b : Inventaire de peuplements peu communs dans la Seigneurie Joly de Lotbinière. (2018)

Le volet 4b fait l'inventaire des vieux peuplements peu communs et jamais inventoriés, en tant qu’éléments exceptionnels de la réserve forestière des rivières du Chêne, Henri et Huron. Il se rapporte, à la fois, aux enjeux de milieux riverains et aux enjeux de structure d’âge.
10-Volet 4b : Inventaire de peuplements peu communs dans la Seigneurie Joly de Lotbinière


Proposition du comité sur les enjeux écologiques relativement à la conservation des vieux témoins en Chaudière-Appalaches. 2017. (2017)

Le comité sur les enjeux écologiques de la table GIRT a étudié la question des enjeux écologiques relativement à la conservation des vieux témoins écologiques en Chaudière-Appalaches en prenant compte des informations provenant du CERFO (2013), du CRECA (2015-2016) et du FEC (2016). Le présent rapport présente les recommandations du comité.


Stratégie de conservation de vieilles forêts en Chaudière-Appalaches. (2016)

Le CRECA a rédigé une proposition de stratégie de conservation pour assurer le maintien des forêts anciennes de la région. Ce document, déposé à la table GIRT, propose plusieurs solutions détaillées et concrètes pour protéger ces écosystèmes témoins tout en annulant ou réduisant l’impact de cette conservation sur la possibilité forestière.

  • Stratégie de conservation des vieilles forêts en Chaudière-Appalaches
    Nous avons également réalisé une série de fascicules qui présente les forêts anciennes de la Chaudière-Appalaches.
  • 1er fascicule: Seigneurie Joly de Lotbinière
  • 2e fascicule: MRC de L'Islet
  • 3e fascicule: Zec Jaro

Les fiches de peuplement pour chacun des secteurs, sont disponibles sur demande.


Validation des écosystèmes forestiers anciens en Chaudière-Appalaches. Rapport d’inventaire. (2015)

Le CRECA a rédigé une proposition de stratégie de conservation pour assurer le maintien des forêts anciennes de la région. Ce document, déposé à la table GIRT, propose plusieurs solutions détaillées et concrètes pour protéger ces écosystèmes témoins tout en annulant ou réduisant l’impact de cette conservation sur la possibilité forestière.

  • Stratégie de conservation des vieilles forêts en Chaudière-Appalaches
    Nous avons également réalisé une série de fascicules qui présente les forêts anciennes de la Chaudière-Appalaches.
  • 1er fascicule: Seigneurie Joly de Lotbinière
  • 2e fascicule: MRC de L'Islet
  • 3e fascicule: Zec Jaro

Les fiches de peuplement pour chacun des secteurs, sont disponibles sur demande.


Validation des écosystèmes forestiers anciens en Chaudière-Appalaches. Rapport d’inventaire. 2015. Plan de conservation des écosystèmes forestiers anciens en Chaudière-Appalaches. (2015)

En 2015, la CRÉ de la Chaudière-Appalaches a identifié, à partir de cartes écoforestières, quelque 118 km2 de vieilles forêts non exploitées et a mandaté le CERFO pour y réaliser un inventaire de témoins écologiques représentant les divers types écologiques de la région. En tout, 16 km2 de vieux peuplements ont été inventoriés et validés alors que 14 autres km2 ont été invalidés. En 2013, le CRECA a obtenu une subvention pour poursuivre le travail du CERFO dans le cadre du présent projet.


Propositions pour la création d’aires protégées en Chaudière-Appalaches. (2012)

Le présent avis expose les propositions du CRECA pour la création de nouvelles aires protégées, dans le cadre de l’appel des propositions lancé conjointement par la Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire (CRRNT), le ministère de l’Environnement et de la Lutte aux (MFFP), et le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN).


Plan d’intervention en développement durable du Grand Lac Saint-François. (2010)

Ce plan d'intervention est le résultat des travaux concertés du Regroupement pour la protection du Grand lac Saint-François dont le CRECA fait partie. Pendant plus de trois ans, le regroupement a développé un outil élaboré de planification et de sensibilisation destiné aux décideurs et aux autres intervenants concernés par la préservation du Grand lac Saint-François.